Rechercher dans le site
Don au Diocese de Grenoble Vienne

Cathédrale de Grenoble - Histoire 2

XVe et XVIe siècles - La Renaissance

Le ciborium

Ciborium de style gothique flamboyant, 
du XVe siècle, 
en pierre sculptée de Voreppe, 
peinte en rouge.
On y conservait le saint sacrement 
jusqu'aux guerres de religion du XVIe siècle, 
pendant lesquelles il a été endommagé 
par le baron des Adrets.

Le double tabernacle

Sur le maître-autel, se trouve un double tabernacle 
surmonté d'un baldaquin.
Le tabernacle de la partie supérieure (XVIe siècle) provient de la Grande Chartreuse.
Il avait été donné auparavant par la Chartreuse de Pavie (Italie).

XVIIe siècle - La réforme tridentine

Le cardinal Etienne Le Camus

Aumônier de la cour de Louis XIV, ordonné évêque de Grenoble 
en 1671, Innocent XI le nomme cardinal en 1686.
Il fait appliquer le Concile de Trente, fonde la première église 
Saint Joseph et l'église Saint Louis à Grenoble.
Il fait des visites pastorales régulières auprès des fidèles 
et des pauvres dans tout le diocèse et recommande la douceur 
dans l'application de la révocation de l'édit de Nantes.

XVIIIe siècle - Les missions

Il faut remarquer dans la nef, 
la chaire classée du XVIIIe siècle, 
en bois sculpté, avec le panneau central de la Visitation 
et les symboles des quatre évangélistes à la base, 
annonçant la Bonne Nouvelle.

Sainte Philippine Duchesne

Née à Grenoble en 1769, Philippine Duchesne entre à la Visitation 
de Sainte Marie d'en Haut, puis en 1804, dans la Société du Sacré-Cœur.
En 1818, elle part comme missionnaire en Louisiane et chez les Indiens.
Elle fonde en Amérique les premières écoles gratuites sans discrimination de races.

XIXe et XXe siècles - Les temps modernes

La cathédrale est entièrement réaménagée au XIXe siècle par l'architecte diocésain Berruyer.
La façade Berruyer a été supprimée en 1990 pour laisser apparente la façade romane.

Jean-Marie Vianney, saint curé d'Ars

Jean-Marie Vianney est ordonné prêtre en 1815 dans la chapelle 
du grand séminaire de Grenoble, devenue aujourd'hui 
la salle Olivier Messian (1, rue du Vieux Temple).
En 1929, le saint curé d'Ars est déclaré patron de tous les curés 
de l'univers.

Henri Grouès, dit Abbé Pierre

Il est le fondateur d'Emmaüs.
Nommé vicaire à la cathédrale de Grenoble en 1942, l'Abbé Grouès participe activement à la Résistance, notamment en cachant des juifs.
Il est décédé en janvier 2007 à 94 ans.