Rechercher dans le site
Don au Diocese de Grenoble Vienne

La semaine missionnaire mondiale

Octobre : un mois missionnaire avec l'Église en Océanie

et une semaine particulière en communion avec la Mission Universelle

Du 16 au 23 octobre 2011

Notre monde souffre
Guerres, attentats, enlèvements, les mauvaises nouvelles coulent à flots. Il y a les catastrophes naturelles, et celles qui sont le fait de l’homme, de ses peurs, de ses manques de charité.

L’Église est indispensable
Fidèle au grand commandement de l’Amour de Dieu et du prochain, l’Église, partout où elle s’est implantée, sert en premier l’annonce de l’Évangile de Jésus-Christ, mais aussi l’être humain dans sa globalité. Ainsi de l’Église en Océanie : elle est un lieu indispensable de lien social, de solidarité, elle contribue au développement, à l’alphabétisation, à l’amélioration de la santé des populations, qu’elles soient autochtones ou d’origine européenne.

Se former pour annoncer
Dans ce continent de volcans, de terre, et d’océans, dans ces 25 000 îles immenses (comme  l’Australie) ou minuscules, l’Église est faite de communautés dispersées, fragmentées, et souvent isolées. Les prêtres sont rares et les paroisses animées par des laïcs. La formation revêt ici un caractère particulier, essentiel, ainsi que l’éducation des enfants et des jeunes et pour vivre ce mois missionnaire 2011, nous avons décidé d’être en partenariat avec l’Enseignement Catholique, dont le rôle est essentiel en Océanie.
Occasion d’une attention renouvelée pour les jeunes, de contacts et d’échanges entre écoles des antipodes ! Dans tous les cas, en paroisse, en communauté, dans votre établissement scolaire ou de formation, n’hésitez pas à faire appel à votre équipe diocésaine de coopération missionnaire (coordonnées sur www.mission.catholique.fr ) pour obtenir avis, témoins, conseils, et à vous procurer les nombreux outils préparés pour vous (affiches, tracts, dossiers pédagogiques...).
Bon mois missionnaire 2011 !


Quelques événements autour de cette semaine missionnaire mondiale dans notre diocèse

 

  • Les Missionnaires d'Afrique (Pères Blancs) feront leur expo-vente, « Voyage au coeur de l'Afrique », au CTM, du jeudi 14 au dimanche 16 octobre 2011. Cette expo, même s'il elle a pour but de les aider à financer leurs projets, est une belle vitrine pour faire découvrir l'Afrique autrement, par son art et son artisanat en particulier... ce qui change des clichés... Aussi, dans ce cadre, nous proposons une "visite guidée" par un Missionnaire d'Afrique de cette expo-vente à des groupes d'aumônerie, de catéchèse, mais aussi d'adultes... Le but est bien de faire découvrir l'Afrique par la beauté de ces objets.
  • Conférence débat avec le Père Francis Verstraete (Père Blanc) et le Père Jean Bosco Kakule Matumo (de la république Démocratique du Congo) le samedi 15 octobre à 20h30 au CTM sur le thème : « Les nouvelles chances pour l'Afrique - Changer les regards ici & là-bas » Difficultés, espoirs et défis de l'Afrique... à partir de l'expérience d'un missionnaire français au Mali et d'un prêtre congolais (missionnaire en France : dans la paroisse Ste Trinité).

Prière continue pour la Mission

La Semaine Missionnaire Mondiale n’est pas seulement l’occasion de partager financièrement avec les catholiques
du monde entier. C’est aussi l’occasion d’élargir notre prière aux dimensions du monde ; durant le mois d’octobre, les diocèses de France se relaient pour une « prière continue pour la Mission ».
L’an dernier, dans notre diocèse, une vingtaine de points de prière se sont relayés toute la journée. Nous espérons multiplier leur nombre cette année, sans oublier certains lieux comme les hôpitaux, prisons… C’est une belle démarche de communion qui peut rejoindre beaucoup de personnes.
Pour notre diocèse, cette journée de prière continue sera le jeudi 20 octobre 2011.

Documents à télécharger


Image JPEGTélécharger l'image de l'affiche

La quête de la journée missionnaire mondiale

Un signe de justice

La quête du Dimanche de la Mission est unique en son genre : son fruit est réparti  au niveau mondial selon les besoins des diocèses. Tous y participent, et elle permet que vivent tous les diocèses pauvres, surtout ceux qui ne bénéficient pas de jumelages ou contacts privilégiés avec l’Occident.
Elle donne à chaque évêque les moyens et la liberté de son action, pour la formation de ses prêtres, la formation des catéchistes, la solidarité, les vocations, l’éducation...
C’est donc un outil de justice et de fraternité entre tous les diocèses. De plus, elle permet de soutenir
l’effort continuel de l’Eglise Universelle pour aller annoncer l’Evangile à toutes les nations. Cette mission reçue du Christ est portée par tous les baptisés, co-responsables de la Mission Universelle.