Incendie de l'église Saint Jacques à Grenoble

le 17 janvier 2019

Dans la nuit du 16 au 17 janvier 2019, un grave incendie a entièrement détruit l'église Saint Jacques de Grenoble. Seul le clocher et sa croix restent debout. Située rue de Chamrousse dans le quartier Capuche, l’église saint Jacques était le lieu de culte principal de la paroisse de la Sainte Famille. La maison paroissiale à proximité n'a été que très légèrement touchée.

La police nationale et la police scientifique ont mené l’enquête ; il s'agit d'un court-circuit élécttrique au niveau du toit de l'église. L’église Saint Jacques avait été inaugurée le 8 mai 1958, par Monseigneur André-Jacques Fougerat, après moins de 6 mois de travaux. Cette construction, légère en bois et acier, avait été rendue possible grâce à l’engagement des fidèles de ce quartier en pleine expansion et par les prêtres de la paroisse, dont le père Magnon-Pujo. L’église avait été rénovée il y a quelques années et une chapelle avait été construite.
La messe du dimanche a lieu désormais dans la salle paroissiale au 6, rue de Chamrousse à Grenoble. 

Mgr Guy de Kerimel exprime à la communauté paroissiale de la Sainte Famille sa peine et sa solidarité.

Mgr de Kerimel s'est adressé aux paroissiens de la paroisse de la Sainte Famille affectés par la destruction de leur église jeudi 17 janvier 2019. Il leur écrit : "Votre église n’est plus que quelques poutres et quelques montants noircis, qui vont vite être démolis. C’est un traumatisme pour vous et tout spécialement pour votre curé qui a vu les flammes détruire le bâtiment. Je partage votre tristesse et vos questions : Comment allons-nous faire ? Pourrons-nous reconstruire l’église ? Où allons-nous nous réunir ?"

Mgr de Kerimel avait présidé l'eucharistie le dimanche précédent l'incendie. Dans son message il rappelle les paroles qu'il leur a tenues à l'occasion de cette rencontre : "le plus urgent à construire, c’est une communauté vivante et rayonnante, ce sont les pierres vivantes que vous formez. Ma rencontre avec vous m’a conforté dans l’idée que cette église-là n’est pas prête d’être détruite !"

L'évêque du diocèse de Grenoble-Vienne encourage alors les paroissiens à se dépenser pour consolider, agrandir, embellir, cette Eglise de pierres vivantes.

L'église Saint Jacques après l'incendie

(Crédits photos : Diocèse de Grenoble-Vienne)

L'église saint Jacques dans les années 2000

Rénovation en 1999-2000 : habillage de l'orgue, éclairage, clocheton, fresque de Pentecôte, maître autel, campanile et oratoire

(Crédits photos : Diocèse de Grenoble-Vienne)

L'église saint Jacques en 1958

Inauguration le 8 mai 1958 avec Mgr André-Jacques Fougerat

(Crédits photos : Diocèse de Grenoble-Vienne)

La construction de l'église en 1957

Cette "église nouvelle" a été pensé par les architectes Georges Vincent, Robert Pupat et Michel Potié.

(Crédits photos : Diocèse de Grenoble-Vienne)