Organiser des funérailles

Les funérailles avec l'église catholique

«Je suis la Résurrection et la vie » a dit Jésus. Il a vécu la passion, la mort et la résurrection. Comme Il est ressuscité, nous aussi, nous ressusciterons.
Les funérailles sont les étapes qui accompagnent le défunt et sa famille au moment du décès jusqu’à l’inhumation.
L’un de vos proches vient de mourir. L’Eglise catholique est présente pour vous accompagner. Vous pouvez contacter directement votre paroisse ou passer par l’entreprise de Pompes Funèbres de votre choix qui, en votre présence, contacte la paroisse où vous souhaitez célébrer les funérailles. Ensemble, vous choisissez la date, l’heure, le lieu de la célébration et de l’inhumation au cimetière (ou de la crémation).

image

Depuis le 1er février 2018, toutes les funérailles catholiques des paroisses de Grenoble et de l’agglomération sont célébrées dans les églises catholiques, et non plus au Centre funéraire de La Tronche. Par cette décision, Mgr Guy de Kerimel, évêque du diocèse de Grenoble-Vienne souhaite que les isérois sachent qu’ils sont les bienvenus dans l’Eglise catholique, qu’elle les accueille ; qu’elle prie pour tous et il souhaite signifier qu’il n’y a pas besoin d’aller dans un lieu laïc pour être bien accueilli par l’Eglise et prier pour son défunt. Il souhaite aussi que les familles en deuil puissent bénéficier d’un accompagnement, et qu’elles puissent avoir quelque occasion de rencontrer des personnes de la communauté chrétienne qui est près de chez eux. C’est la vocation des paroisses que de signifier la proximité et la sollicitude de l’Eglise à tous et d’être un fraternel soutien pour la vie humaine et spirituelle.

Retrouvez le texte entier de Mgr Guy de Kerimel adressé aux fidèles du diocèse de Grenoble-Vienne
Ecoutez le P. Loïc Lagadec au micro de RCF Isère
Télécharger le dépliant explicatif sur la préparation des funérailles à l'église

L'ÉGLISE PAROISSIALE, LIEU DE TOUTES LES CÉLÉBRATIONS
L'ÉGLISE PAROISSIALE, LIEU DE TOUTES LES CÉLÉBRATIONS

La communauté paroissiale s’y rassemble pour la messe dominicale ou quotidienne. Elle entoure et soutient par sa prière les personnes aux moments des grandes étapes de la vie, dans la joie ou la tristesse : baptême, mariage, funérailles. Elle prie pour les personnes décédées les jours précédents.

C’est dans l’église que se perçoit habituellement la présence aimante de Dieu, de la naissance à la mort. C’est aussi le lieu qui manifeste que la mort d’une personne touche la communauté - catholique et humaine - et que toute vie est unique et précieuse aux yeux de Dieu. Vous n’êtes donc pas seuls et, au nom du Christ, l’Église est proche de vous.
 

DES BÉNÉVOLES DANS LES PAROISSES
DES BÉNÉVOLES DANS LES PAROISSES

Des personnes sont appelées et formées pour vous accueillir. Selon la disponibilité des uns et des autres, une équipe vous aide à préparer les funérailles, célébrées à l’église par un prêtre, un diacre, ou une personne laïque qui guidera la prière. Un des membres pourra vous accompagner au cimetière si vous le souhaitez et s’il est disponible.







 

POUR QUELLES RAISONS CÉLÉBRONS-NOUS LES FUNÉRAILLES EN ÉGLISE ?
POUR QUELLES RAISONS CÉLÉBRONS-NOUS LES FUNÉRAILLES EN ÉGLISE ?

Notre espérance provient de la mort et de la résurrection de Jésus-Christ. Comme tout homme, il a vécu la mort et plus encore car il a été condamné à mort, torturé et crucifié. Le troisième jour après sa mort, son tombeau est retrouvé ouvert et vide. Il est ressucité, vivant il nous a ainsi sauvé de la mort. Alleluia ! Les disciples et le peuple chrétien se sont rendus compte, par de nombreux signes qu’Il est vivant, que Dieu l’a ressuscité. C’est le coeur de la foi de tous les chrétiens depuis plus de deux mille ans. Nous croyons, nous aussi, que puisque Jésus est ressuscité nous aussi nous ressusciterons. C’est dans cette espérance que nous célébrons pour la personne défunte. Nous la confions à Dieu qui est toute miséricorde, pardon et amour éternel.

Le rituel des funérailles

Au cours de la célébration à l’église, les signes du baptême sont à nouveau déployés :

  • La croix du Christ
  • La flamme du cierge de Pâques symbolise la lumière du Christ vivant avec nous.
  • Par la lecture de la Parole de Dieu, Dieu nous parle et nous transmet son espérance. Cette Parole éclaire et soutient l’assemblée réunie.
  • Avec l’eau du baptême, on bénit le corps du défunt et on le recommande à la miséricorde, c’est-à-dire à l’amour de Dieu.

Cette célébration se déroule dans l’église paroissiale ou dans la chapelle de l’hopital. Elle permet de confier à Dieu la personne défunte. L’Eglise demande à Dieu de lui pardonner ses péchés, de l’accueillir auprès de lui. Elle rend aussi grâce pour tout ce qui a été beau dans sa vie. Elle le confie, ainsi que les proches dans la peine, à notre Dieu tout Amour, le miséricordieux et l’éternel.  

La célébration des funérailles se déroule en plusieurs étapes

  • Le temps d’accueil consacré au souvenir du défunt. Il est important car il est l’occasion de lier l’assemblée avec la personne disparue et de se rapprocher au mieux de lui.
  • Le temps du rite de la lumière. Des cierges ou lumignons, allumés au cierge pascal, sont déposés pour entourer le cercueil.
  • Le temps de lectures bibliques suivi d’un commentaire fait par la personne qui dirige la prière.
  • Le temps de prières pour le défunt (prière universelle, prière du prêtre, Notre Père…).
  • Le temps de l’A Dieu qui représente le passage de la vie terrestre du défunt à la vie éternelle auprès de Dieu. En signe d’espérance, le corps est béni avec de l’eau.

Pour les chants ou les musiques, vous êtes invités à les choisir en respectant, et le défunt, et l’esprit des funérailles chrétiennes.