Don au Diocese de Grenoble Vienne

Les différentes ressources

Où vont et à quoi servent nos dons ?

100 % des ressources de l'Eglise proviennent de vos dons.

Il existe différentes façons de donner, mais 100 % de ces dons sont utilisés à votre service.

Donner, permet à notre Eglise de vivre.

Nos dons, et comment ils financent la vie de l'Eglise


Les différentes façons de donner

La quête

Je fais un don direct à ma paroisse, au cours de la messe dominicale, ou lors d'autres célébrations : la quête.

Je contribue ainsi à la première ressource financière de ma paroisse. Ces dons libres sont essentiellement dédiés au fonctionnement matériel (chauffage, entretien, fournitures, etc.) . 12 quêtes par an dites « impérées » sont affectées à des causes précises de l’Église (solidarité Église universelle, lieux de culte en Terre Sainte, maisons de retraite des prêtres, etc.). Les dates de ces quêtes sont déterminées et communiquées à l’avance.

L'offrande de messe

Je demande à faire célébrer une messe à une intention particulière : je transmets un don au prêtre, appelé dans ce cas offrande de messe.

Avec cette offrande, je contribue à la rémunération des prêtres. Ces honoraires sont regroupés par le Diocèse qui les redistribue de manière identique à chaque prêtre. Ils représentent un quart du traitement annuel de ces derniers.

Le "casuel"

À l'occasion d'une célébration de baptême, de mariage ou d'obsèques : mon don sera pour l'occasion appelé casuel.

Je participe aux frais que ces célébrations occasionnent (réunions préliminaires, dossiers administratifs, formation des accompagnateurs laïcs, supports et documents pédagogiques, etc.) ; et je contribue à la vie matérielle de la paroisse.

Le denier de l'Eglise

Je fais un don ponctuel ou régulier d'argent au Diocèse (chèque, virement, mensualisation, espèces ou en ligne) : je participe ici au Denier de l'Eglise.

Ce don au Denier représente 80% des ressources du Diocèse pour contribuer aux traitements des prêtres, et à celui des laïcs au service de la pastorale. À ce titre, ce don est le signe concret de mon appartenance à l’Église, à ma paroisse ou à mon Diocèse. 60% de ce don est déductible de mon impôt sur le revenu (dans la limite de 20% des revenus imposables).

Possible tout au long de l’année, ce don fait l’objet d’un appel et d’un temps fort annuels, en février-mars, relayés par chaque paroisse.

Contribution et souscription paroissiales

Je réponds à un appel spécifique de ma paroisse: dans le cadre d'une contribution paroissiale ou encore d'une souscription.

L’appel à contribution à l’initiative de la paroisse lui permet de compléter ses ressources pour des besoins liés à son fonctionnement matériel.

Par l’appel à souscription, je participe à des projets précis, de nature immobilière, au service de ma paroisse.

Legs et donation

Je fais un don de mon vivant devant notaire, au Diocèse ou à une paroisse, en nature, actions, immobilier, assurance-vie ou argent ; je fais dans ce cas une donation à l'Église.

Je décide que ce don interviendra après mon décès, par testament ou disposition prise devant notaire : au bénéfice du Diocèse ou d'une paroisse spécifique ; ce don est alors un legs.

Dans notre Diocèse, donations et legs permettent aux fidèles de contribuer aux ressources affectées à la construction, à l’entretien, à la réhabilitation ou à la mise aux normes des biens immobiliers d’Église.

Ces deux formes de dons présentent de nombreux avantages fiscaux et les démarches administratives sont gérées directement par les services diocésains et les notaires.