Eglise catholique en Isère
Paroisse Saint Matthieu du Saint Eynard
Don au Diocese de Grenoble Vienne

Confirmation

Que du bonheur !

Oui, la joie était palpable dans l’église ND Plaine Fleurie ce dimanche 26 avril 2015, à l’occasion de la confirmation des lycéens du LGM et de l’ITEC Boisfleury.  
Un peu stressés en entrant dans l’église archi-bondée, un peu impressionnés par le caractère solennel de la messe, ils ont ensuite vécu la célébration recueillis, aidés par une équipe de musiciens de choc. Le moment de la confirmation fut  particulièrement intense, l’évêque prenant le temps de parler à chacun « droit dans les yeux », leur confiant des mots qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Oui vraiment, « les cieux se sont ouverts », et l’Esprit Saint a été donné en surabondance à ces filles et garçons, désireux de poursuivre leur vie de foi au sein de l’Eglise. « Ah la la, c’était émouvant » confia l’un de ces jeunes, les larmes aux yeux.
Préparés pendant deux ans, ils ont été de découvertes en découvertes et sont maintenant prêts à apporter leur pierre à l’Eglise. A nous de leur faire une grande place... Et s’ils n’osent pas franchir le pas, invitons-les pour tel ou tel service d’Eglise, ils n’attendent que ça. Mais attention, le cocktail jeunesse-Esprit Saint risque de bousculer un peu les habitudes.
                                                                 Axelle Trillard

 

Le sacrement de Confirmation

La Confirmation achève le baptême en le marquant de l'Esprit Saint. Sa préparation se fait dans un groupe de jeunes de plus de 15 ans (cf Aumônerie) ou d'adultes. Elle nécessite plusieurs mois de réflexion. L'Evêque - ou son délégué - célèbre ce sacrement par deux gestes ; l'imposition des mains  et l'onction d'une huile parfumée appelée le Saint Chrême. Celle-ci transmet la force   d'être témoin du Christ.

« Sois marqué de l’Esprit Saint, le don de Dieu ». En prononçant ces mots, l’évêque impose ses mains* sur le confirmand et le marque avec le Saint Chrême**. Tout le sens du sacrement de confirmation se trouve dans ces simples mots et gestes. On ne se confirme pas, on est confirmé par Dieu qui nous offre les dons de l’Esprit***.

Imposition des mains

Par ce geste, l’évêque signifie la transmission du don de Dieu, sa présence, son affection et sa confiance à l’égard du confirmand. Ce geste renouvelle celui par lequel les apôtres conféraient à l’origine le don de l’Esprit Saint.

Le Saint Chrême

Est un mélange d’huile d’olive et de parfum. Consacré lors de la messe chrismale, il sert pour le baptême, les ordinations, la consécration des autels et des églises, ainsi que pour la confirmation. L’onction du saint chrême apporte au confirmé le don de l’Esprit Saint et l’invite à « répandre la bonne odeur de l’Evangile ».