Don au Diocese de Grenoble Vienne

Le pèlerinage diocésain à Lourdes

Serez-vous disponible du 21 au 26 juillet 2017 ?

Lourdes vous attend...

Du 21 au 26 juillet

En présence de l'évêque de Grenoble-Vienne, Mgr Guy de Kerimel :

« Venez, n'ayez pas peur

Lourdes est un bain d'humanité, un bain ecclésial, un bain de jouvence qui évoque la nouveauté baptismale, un bain céleste, qui change le regard, fait tomber les masques et les peurs, qui renforce la fraternité et l'esprit de famille des enfants de Dieu.

Le Seigneur veut faire pour nous des merveilles ! » 


Document PDFAffiche à télécharger

Echos de l'édition 2016 par les plus jeunes participants

" Cette année, j'ai découvert Lourdes pour la première fois en tant qu'animatrice du groupe Avenir...

Partir en pélé à Lourdes avec le groupe Avenir c'est l'occasion de partager des moments forts d'échange, de chant, et de prière avec des jeunes du diocèse.
Ce pèlerinage m'a permis d'approfondir ma foi, de faire de belles rencontres et le plein de souvenir en attendant l'année prochaine et toujours " Avé le sourire ".
Aurélie P. - 20 ans

" Avé le sourire !!!  Ce groupe c'est l'Avenir ! Maylis, 17 ans, 8e pélé (qui va devenir animatrice du groupe Avenir l’an prochain).

" Les pèlerinages à Lourdes avec le groupe avenir ont tout simplement exceptionnels.  Ça permet une méditation plus approfondie sur Dieu et la vie en général, avec des journées accompagnées par des malades. Sans oublier l'ambiance exceptionnelle que nous partageons du plus petit au plus grand, dans notre grande famille ". Coraline 17 ans, 7e pélé (future membre de l’hospitalité).

" Avenir, ce sont des super rencontres, des amitiés qui se forment et surtout un temps intense de partage avec toutes les personnes du diocèse présentes et Dieu bien sûr, présent à chaque instant avec nous ". Léa 17ans, 6e pélé, (futur membre de l’hospitalité).

" Le groupe de Grenoble jeunes est un groupe qui m'a permis de m'épanouir et de m'accepter comme je suis. J'y ai vu se propager de l'amour, de l'amitié et qui pour la majorité sont encore les plus solides que j’connaisse. Le groupe jeunes m'a permis de rencontrer des malades qui ont une vie bien plus dur que ce que l'on pourrait   imaginer avec toutes les personnes qui sont derrière eux : hospitalier, médecin, etc... Mais le groupe jeunes ne pourrait pas exister sans nos animateurs qui ont su à la fois nous rassurer lors de notre première année et nous faire rire lors de notre dernière année. Alors je voudrais leur dire un grand merci pour tout ce qu'ils m’ont donné et leur dire que je compte bien leur rendre la pareille ... François 17 ans, 5e pélé (qui souhaite un jour devenir animateur du groupe) ".

de ceux qui ont un peu plus de "bouteille"

" Venir en pèlerin avec le groupe Avenir, c'est se détacher du confort quotidien pour se rassembler avec d'autres au nom et pour le Seigneur et vivre ainsi des choses merveilleuses. C'est revenir avec une foi encore plus grande après des moments spirituels forts tout en pouvant nouer de beaux liens d'amitié après de belles rencontres au sein du groupe et/ou avec d'autres pèlerins. Le pèlerinage à Lourdes avec le groupe Avenir est une expérience magnifique […]

...Les moments de partage au sein même du groupe sont également importants : échanges avec les prêtres, les animateurs, entre jeunes, partage de la vie quotidienne… C’est aussi l’occasion d’apprendre à vivre en communauté avec d’autres personnes qui partagent la foi en Jésus, tout en faisant de belles rencontres.
Je retiens également de chaque pèlerinage avec le groupe Avenir, la très bonne ambiance qui règne entre jeunes, entre animateurs ainsi qu’entre jeunes et animateurs : entraide, sourire, bonne humeur, confiance, chants, sont toujours très appréciés, du début à la fin.
C’est une grande joie en tant qu’animateur de partager ce beau Pèlerinage avec les jeunes du groupe Avenir et de voir d’ailleurs que certains reviennent depuis de nombreuses années. Tous les jeunes nous apprennent beaucoup, par leur témoignage de foi et/ou leurs questions sur la foi. Leur bonne volonté, leur joie de vivre, leur dynamisme, rendent ce Pèlerinage encore plus beau ". Alicia, 2e pélé comme animatrice.

" Nous avons trouvé ce pélé trop bien car les animateurs sont trop cool ❤. Nous conseillons à tous les jeunes de venir avec nous l’année prochaine !!! Juliette & Marie 13 ans, 2e pélé.

" C'est toujours avec joie de rencontrer de nouveaux amis, malades, hospitaliers…Nous avons eu un programme chargé, mais cela s'est bien passé, nous avons beaucoup marché. Mon souhait cette année était de tirer ou pousser les malades dans leur voiturette dans le but d'échanger avec eux un bon moment et également discuter... Mon souhait s'est accompli ! Les messes avec tous les prêtres sont extraordinaires, …, J'ai surtout aimé la messe internationale dans toutes les langues. Nous avons réussi à avoir un temps de partage avec notre Évêque. Comme l'année dernière, j'ai trouvé le pèlerinage superbe. C'était magique, hâte d'être hospitalière ! " Marylou 12 ans, 2e pélé.

" J'ai été très heureuse pour la 2ème année de ce beau pèlerinage !! J'aime toujours autant l'ambiance du groupe AVENIR, les soirées, les processions, les messes et bien sûr nos moments partagés avec notre évêque !" Alizée, 12 ans 2e pélé.

et de ceux qui découvrent le groupe pour la toute première fois

Premier pélé à Lourdes pour ma part, intense, génial et inoubliable !
Rien de tel pour approfondir sa foi, créer des amitiés et s'éclater. Si tu hésites encore à venir avec nous, tu ne seras pas déçu du voyage !
(Vincent, 16 ans, 1er pélé)

" Je suis enchanté ! j’ai beaucoup aimé l'ambiance et a apprécié le fait de mélanger les âges au sein du groupe Avenir. " Ange, 10 ans 1er pélé.

" Je dis sincèrement : j'étais enchanté ! ça nous renforce dans la foi je n'imaginais même pas... Le groupe était génial et on se fait plein d'amis... franchement génial !!! " Clément,16 ans, 1er pélé.

 

Animatrice depuis plusieurs années

Aurélie, 25 ans, 4e pélé :
C’est extraordinaire de voir ces enfants grandir que ce soit dans leur foi, dans leur vie d’ado et devenir un jour animateur avec nous ou bien démarrer un parcours avec l’hospitalité. Ils nous apportent énormément et nous montrent l’Avenir de la foi.
Avenir c'est d’abord une famille, des rencontres, des amitiés, des fous rires, du temps avec les malades, des échanges avec les pèlerins & les hospitaliers, du chant, des temps de prières … C’est une expérience à vivre !

 

ou futur animateur

François 17 ans,5èe pélé, qui souhaite un jour devenir animateur du groupe :

" Le groupe de Grenoble jeunes est un groupe qui m'a permis de m'épanouir et de m'accepter comme je suis. J'y ai vu se propager de l'amour, de l'amitié et qui pour la majorité sont encore les plus solides que j’connaisse. Le groupe jeunes m'a permis de rencontrer des malades qui ont une vie bien plus dur que ce que l'on pourrait   imaginer avec toutes les personnes qui sont derrière eux : hospitalier, médecin, etc... Mais le groupe jeunes ne pourrait pas exister sans nos animateurs qui ont su à la fois nous rassurer lors de notre première année et nous faire rire lors de notre dernière année. Alors je voudrais leur dire un grand merci pour tout ce qu'ils m’ont donné et leur dire que je compte bien leur rendre la pareille ...
 

Ces quelques jours passés à Lourdes : un vrai cadeau !

Une expérience  de la foi simple qui se manifeste dans des gestes de confiance...
les bouquets de fleurs déposés au pied de la vierge couronnée,
le passage à la grotte en appuyant sa main contre le rocher comme pour prendre la force de la foi
l'eau des fontaines où l'on boit et/ou que l'on emporte chez soi comme pour prolonger ce temps gratuit passé à Lourdes.

Cette année, j'ai  été  un peu associé au travail des hospitaliers, en particulier pour le lever et la toilette des personnes handicapées.
Quel dévouement, quel sens du service démontrent ces personnes, qui ne sont pas pour nombre d'entre elles, de première jeunesse, Elles savent entourer de bienveillance et prendre soin de chacun des malades et handicapés.
Je suis en admiration devant ces personnes qui payent leur pèlerinage, qui se lèvent tôt pour lever, faire la toilette, habiller les malades et handicapés, les nourrir, passer ensuite la nuit pour s'assurer que la nuit sera paisible pour chacun....et revenir fatiguées mais heureuses...Ce que vous avez fait au plus petits d'entre les miens, c'est à moi que vous l'avez fait (Mt 25, 45)

Le climat de prière est nourri par la procession mariale, celle du Très Saint Sacrement, la messe internationale, le silence à la grotte. Un climat serein, de confiance enveloppe les relatons entre les personnes quelque soit leur origine, leur couleur de peau. L'accueil de la miséricorde du Seigneur par le passage de la porte sainte a été une belle démarche pour commencer le pèlerinage en entrant dans le sanctuaire par  la porte St Michel. Une porte sainte stylisée  qui donne du sens à la  démarche et qui accompagne jusqu'à la chapelle de la réconciliation...

Père Michel Bernard
 Doyen du Haut-Grésivaudan

Lourdes, c'est surtout une conversion de soi

" J'ai retrouvé Lourdes cette année après une absence d'un an...Quelle joie de se retrouver avec tous les hospitaliers nouveaux et anciens, j’ai vraiment eu cette année l’impression de retrouver une famille, ma famille.
Et que dire de cet élan qui anime mon cœur à me mettre au service, au service des frères, malades ou non, hospitaliers ou non.
J’ai beaucoup donné mais aussi beaucoup reçu, quelques mots, des sourires, des paroles, des gestes de soin, d’attentions cela m’aide dans ma reprise de la vie quotidienne pas toujours facile.
J’ai aussi appris sur moi, jusqu’où je suis capable de donner, aussi  sur mes limites qui changent d’années en années et qui ne sont pas toujours faciles à accepter.
Lourdes est pour moi, le lieu du dépassement de soi, dans ma disponibilité auprès des autres, dans ma mise au service  et dans ma foi. Si à Lourdes, j’agis comme ailleurs, comme tous les jours , alors à quoi bon….Lourdes c’est surtout  une conversion de soi. "
S. Salanon

 

Le sacrement de réconciliation et le sacrement des malades

Les expérimenter autrement à Lourdes

Depuis 18 ans, Sylvie M. a l'immense plaisir de partir à Lourdes.
Cette année, elle revient du pèlerinage diocésain, particulièrement touchée par un temps fort.
Récit.

" Le samedi 23, le programme nous invite à nous rassembler, tous, à la basilique Saint Pie X pour un chemin de croix suivi d'une messe avec, pour ceux qui le désirent, le sacrement des malades. Il me tient particulièrement à coeur de vivre pleinement cette matinée.

N'ayant pu me confesser durant la semaine, je décide, pendant le chemin de croix, d'aller demander le pardon de Dieu, par le beau savcrement qu'est la réconciliation.Je rends grâce pour ce prêtre, pour son écoute et ces échanges : j'y serai encore ! La communion, le respect et l'amour règnaient. Mais il me faut laisser d'autre personnes bénéficier de ce temps.

Je regagne ma charette, le cour léger et... joyeuse comme une petite fille que l'on a comblé de cadeaux.

Le chant d'entrée résonne très vite en moi ; les paroles me touchent... puis on vit l'aspersion : " Tous ceux que lave l'eau vive, acclament et chantent la gloire ". Je me sens concernée et une envie de rendre grâce me fait frémir sur mon coussin.

Arrive ensuite le sacrement des malades; c'est avec foi que je m'incline et me remets entièrement dans les mains du prêtre en m'appliquant à écouter la prière qu'il fait pour moi. Joie plus intense car je vois venir vers moi le prêtre qui m'a confessée... mon coeur est touché, je ressens une chaleur dans mon cou. je m'abandonne complètement et me laisse visiter...

Puis ensuite, c'est le moment de la communion : sommet de TOUT ! Je suis consolée, mon esprit est vide. Seul le Seigneur me suffit !

Jamais,en 18 ans de pèlerinage, je n'avais vécu cela ; pour conclure cette matinée, je décide de réserver mon après-midi pour les piscines.

Je peux affirmer que cette journée du 23 juillet 2016 reste à jamais gravée dans mon coeur ! "

Sylvie M. - bénévole