Dialogue avec le judaïsme en Isère

Le Concile Vatican II "encourage" et même, "recommande" le dialogue fraternel entre chrétiens et juifs (Déclaration Nostra Aetae - §4). Le Cardinal Etchegaray déclarait en 1983 : "La grande, l’inévitable question qui est posée à l’Eglise est celle de la vocation permanente du peuple juif, de sa signification pour les chrétiens eux-mêmes. […] La pérennité du peuple juif n’entraîne pas seulement pour l’Eglise un problème de relation extérieure à améliorer, mais un problème intérieur qui touche à sa propre définition."
Rencontre, dialogue, approfondissement théologique, prière, voici ce que nous essayons de développer autour de nous.

Patrick Peltié, délégué diocésain pour les relations avec le judaïsme (mail : patrick.peltie@diocese-grenoble-vienne.fr - 06 03 60 27 63)

Les synagogues, oratoires et associations juives de Grenoble

Les synagogues, oratoires et associations juives de Grenoble

Synagogues et oratoires :

Synagogue RACHI – 4 rue des Bains
Synagogue BAR-YO’HAÏ – 11 rue Maginot
Oratoire ZEKHOUT ABOT – 21 chemin Jésus
CEJ BETH HALIMOUD – 24 rue Sidi Brahim
Synagogue BETH’HABAD – 10 rue Lazare Carnot
Communauté Juive Libérale : elle est accueillie pour ses offices par l’église St Vincent de Paul

Quelques associations :

C.C.J. Centre des Cultures Juives de Grenoble – 4 rue des Bains
C.B.L. Cercle Bernard Lazare
C.R.I.F Conseil Représentatif des Institutions juives de France - Dauphiné
C.J.L.D.Communauté Juive Libérale Dauphiné (06 71 66 66 82) 

L'association Isaïe

L'association Isaïe

Créée en 1990 par des chrétiens engagés pour soutenir les juifs depuis les procès de Leningrad (1970), l’association Isaïe regroupe des chrétiens, de toutes confessions, en vue de développer la connaissance du judaïsme et l’estime du peuple juif : « Qu’en nous rencontrant, nous apprenions à nous connaître, à nous respecter et à nous aimer. Qu’ainsi nous puissions découvrir notre Dieu, le Dieu Unique, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, chacun selon sa vocation et ses traditions propres, de sorte que mon frère juif, en me rencontrant, devienne davantage fidèle à sa vie juive, et que moi-même, en rencontrant mon frère juif, je devienne davantage fidèle à ma foi chrétienne. » (Charte d’Isaïe).

Un événement en 2020 : week-end "découvrir le judaïsme" à La Salette du 15 au 17 mai.

Elle est située à la Maison Diocésaine et compte une centaine d’adhérents. Elle donne régulièrement des informations sur ses activités à travers la « Lettre d'Isaïe ». Elle organise des cours d’hébreu et de grec bibliques, des conférences, des sessions de formation, des visites de synagogue.


Pour recevoir la Lettre d’Isaïe par mail ou par courrier en adhérant à l'association :
isaie@diocese-grenoble-vienne.fr
12 place Lavalette – CS90051- 38000 Grenoble cedex1

Lettres d'Isaïe et ouvrages disponibles

http://www.consistoiredefrance.fr/r/13.rhone_alpes_centre.html

Historique de la présence juive en Isère

Le Dauphiné a peut-être été la première région d'installation des Juifs en France. En effet, en l'an IV de notre ère, le Roi de Judée, Archélaus, descendant d'Hérode, en disgrâce, fut exilé à Vienne avec sa cour.
Avec les diverses expulsions de Juifs au Moyen Age, le Dauphiné, qui ne faisait pas partie du Royaume de France, devint, comme le Comtat Venaissin, une région de refuge pour les Communautés. Le Dauphin Humbert les utilisa comme percepteurs des impôts avant de les pressurer puis de les livrer à la vindicte populaire qui se manifesta par des massacres, des bûchers ou des conversions de force, en passant par les accusations classiques d'empoisonneurs de puits, de sorcellerie et de crimes rituels Ils furent chassés du Dauphiné avant la Révolution Quelques Juifs d'Alsace y émigrent avec l'annexion de l'Alsace Lorraine en 1870. 

En 1928 fut créée la première Association cultuelle pour une Communauté de moins de 40 familles. Avec la guerre, Grenoble, en zone libre, devint le refuge d'innombrables Juifs (environ 30 000), dont nombreux furent des résistants du Vercors (Marc HAGUENAU). Ce fut aussi une plaque tournante d'évasion vers la Suisse et une zone de transit pour les réfugiés d'Europe centrale. Le Centre de Documentation Juive Contemporaine y fut créé en pleine guerre. Au lendemain de la guerre, la Communauté comptait environ 250 familles, essentiellement des Juifs réfugiés d'Europe centrale. Dans les années 60, près d'un millier de familles d'Afrique du Nord sont venues s'y installer et synagogues comme institutions diverses se sont multipliées.

Le groupe amitiés juifs-chrétiens de Meylan

Le groupe amitiés juifs-chrétiens de Meylan

La mission du groupe de Meylan, créé il y a 15 ans est de permettre à des chrétiens et des juifs de se rencontrer régulièrement pour favoriser une connaissance mutuelle et une meilleure compréhension des traditions respectives de chacun.
Le groupe est formé de juifs et de chrétiens. Il est ouvert à toute personne désirant entrer dans cette démarche d'écoute et d'échange. Il organise une conférence donnée par un juif ou par un chrétien, le troisième mercredi de chaque mois, de 16h à 17h30, salle paroissiale de l'église ND de Plaine-Fleurie à Meylan, avenue des peupliers. 

Contactez-nous : 04 76 88 01 45.
(affilié à l’Amitié Judéo-Chrétienne de France)