Vivre la solidarité

Vivre en chrétien …

  • c’est tendre une main en signe d’accueil et de fraternité pour se rencontrer sans a priori ni crainte
  • c’est prendre soin du plus vulnérable et veiller avec bienveillance les uns sur les autres
  • c’est créer des liens pour que les plus fragiles soient accueillis, considérés, sans ne jamais rien oublier de notre humanité commune
  • c’est donner et recevoir bien au-delà de nos différences
  • c’est faire l’expérience de se laisser déplacer
  • c’est une magnifique aventure qui demande à chacun d’être créatif et inventif !

Dans notre diocèse, il y a plusieurs moyens de vous engager pour une Église et un monde plus fraternel.
N'hésitez à vous renseigner auprès de votre paroisse ou directement auprès des associations qui ont besoin de vous (cf ci-dessous)

Pour toute question, merci de contacter le service diocésain de la Diaconie et Soin

Quelques associations en Isère

image

Être la voix de celles et ceux qui vivent le risque quotidien pour que l’Homme ne soit pas défiguré, mutilé et nié comme sujet.

Savoir et faire savoir pour que vive l’article 5 de la déclaration universelle des droits de l’Homme et Mathieu 25 dans le peuple chrétien et au-delà : Voilà ce que nous faisons depuis plus de 40 ans, depuis que deux protestantes ont lancé ce défi qu’il est du devoir des chrétiens de s’engager contre toutes les atteintes à l’intégrité physique et morale des Hommes de toutes conditions, langues, races et religions. C’est ainsi qu’est né, dans son encrage œcuménique, le combat contre la torture, porté par l’ACAT dans sa double dimension : la prière et l’action indissolublement liés l’une à l’autre.

Nous mettons en œuvre tout autant les actions de plaidoyer que les appels à signature lors des célébrations et des cultes (quand on nous permet de le faire) en faveur des victimes de la torture et des mauvais traitements attentatoires à la dignité de la personne. Nous participons nationalement et localement avec nos collègues d’Amnesty International et de la Ligue des droits de l’Homme à des actions ponctuelles de sensibilisation, des conférences, des expositions et des campagnes de signatures communes. Lors de nos réunions et pendant « la nuit des veilleurs » en juin de chaque année nous prions ensemble tout autant pour les victimes que pour la conversion des bourreaux.

Voir le site de ACAT France

image

Parce qu’en 2021, l’urgence de l’accueil des personnes à la rue est plus que jamais d’actualité, les équipes de l’association Le Habert – Hébergement Saint Paul restent mobilisées pour répondre à cette priorité.

Cette association a été fondée, il y a plus de 50 ans, par le père Jean Fréchet de la paroisse Saint Paul avec pour objectif l’accueil des plus pauvres.

Le Habert – Hébergement Saint Paul fournit à des personnes en situation de précarité un logement pour une durée de 18 mois à 3 ans. L'association met l’accent sur l’accompagnement des personnes hébergées dans la construction d’un projet personnel pour trouver une situation stable : logement, travail, santé…

Elle gére, sur l’agglomération grenobloise, un parc de 45 logements pour des personnes seules ou des familles et accueille dans ces logements de l’ordre de 150 personnes.

Une place vous attend dans cette association : aidez-la à poursuivre son action par une participation financière, ou un engagement bénévole : 

=> Recherche de personnes qui s’engagent dans la durée pour financer un logement.
=> Recherche de personnes souhaitant mettre un appartement à disposition pour le logement des plus démunis.

Contact

Site web : le-habert.fr
Mail : asso.stpaul@gmail.com
Tel : 06 74 36 92 58 / 06 75 45 73 17 / 06 74 36 92 58
10, rue Sergent Bobillot  -  38000 Grenoble

image

Quelles sont les missions du Rocher ?

L’association Le Rocher Oasis des Cités mène des actions éducatives, sociales et culturelles, au service de la population des quartiers populaires, par la mise en place de différentes activités dont :

  • Accompagnement éducatif individuel et/ou familial
  • Animation pédagogique dans les domaines de la culture, du sport, de l’environnement et du développement.
  • Formation et insertion
  • Médiation et prévention

Quels sont les objectifs ?

Nous sommes une association catholique d’éducation populaire reconnue par les pouvoirs publics. Nous développons une approche globale des personnes accompagnées en poursuivant des objectifs éducatifs :

  • Favoriser la mixité sociale
  • Favoriser l’intégration sociale
  • Développer les talents et les savoir-faire
  • Donner le sens des responsabilités
  • Développer le goût de l’effort

Les principaux fondements

  • Vivre au cœur des quartiers « sensibles » pour être au plus près des réalités de ceux que nous soutenons ;
  • Aller vers les jeunes et les familles les plus démunis pour favoriser leur épanouissement ;
  • Mettre en place des actions éducatives pour développer et favoriser la responsabilisation, l’autonomie, le savoir être, le mérite ;
  • Encourager et accompagner fidèlement les personnes ;
  • Travailler en partenariat avec les parents, les institutions, les associations. 


Les différentes actions 

Enfants, adolescents et jeunes

  • Aide aux devoirs : favoriser la réussite scolaire et assurer le suivi des jeunes, en coordination avec les parents et leurs professeurs. A domicile et dans notre local place du Lys Rouge
  • Parcours découverte métiers : accompagner les jeunes dans la découverte de professionnels qui puissent transmettre le goût d’un métier et les éclairer dans leur orientation professionnelle.
  • Animation de rue : rencontrer les jeunes là où ils se trouvent et établir un lien de confiance au moyen de jeux sportifs et ludiques en extérieur Prairie à Mistral et city stade du Lys Rouge
  • Café de rue : proposer un café dans la rue et permettre aux habitants de se rencontrer de façon conviviale. Prairie à Mistral et place du Lys Rouge
  • Tours de rue : aller à la rencontre des jeunes des quartiers en journée ou en soirée, et proposer le cas échéant un accompagnement personnel.
  • Sorties et séjours de vacances : poursuivre le travail d’animation organisé pendant les temps scolaires, renforcer les liens et le dialogue entre jeunes et adultes. 

Adultes & familles

  • Visites de familles : Rendre visite aux parents qui sont les premiers éducateurs, les conforter dans leur rôle, connaitre l’environnement quotidien des jeunes.
  • Visites des personnes isolées : lutter contre la solitude, l’isolement et restaurer ou maintenir le lien social, mettre en relation avec les habitants du quartier, les services sociaux
  • Café des voisines : proposer un espace de parole, d’échanges interculturels, de partage des savoir-faire dans un cadre d’intimité et de confiance.
  • Au programme : couture, sport, groupe de parole… Mardi de 14h30 à 16h Jeudi de 9h30 à 12h
  • Déjeuner partagé : partager un temps de pause convivial à l’heure du déjeuner. Jeudi de 12h30 à 14h30
  • Sorties et séjours de vacances en famille : Un temps de pause en famille hors du quartier pour prendre l’air et refonder une communauté éducative parentale dans la confiance. 
     

CONTACTS : 

Cités Mistral, Lys Rouge, Camine
108 cours de la Libération et du Général de Gaulle 38 100 Grenoble
oasis.grenoble@assolerocher.org / 06 40 07 05 29 

image

Le Sappel est une communauté d'Église créée en 1989. Elle s'inspire de la pensée du p. Joseph WRESINSKI, fondateur du Mouvement ATD Quart-Monde. Elle rassemble des familles très pauvres en situation d'exclusion sociale et des amis qui s'engagent avec elles.

La Communauté du Sappel a vocation d'annoncer la Bonne Nouvelle en Jésus-Christ à tous les hommes, à partir des plus pauvres. Par eux et avec eux, elle cherche à vivre la fraternité en Christ et à partager ce trésor en Église.

Au Sappel, les personnes très pauvres en situation d'exclusion sociale, seules ou en familles, sont appelées « Familles du Quart-Monde ». En effet, la famille est le lieu d'origine, de la naissance de chacun. C'est le lieu du plus grand amour et des plus grandes blessures dès ce moment-là. C'est une constellation de relations où toute personne a une place définie, déclarée à l'État Civil dans l'ordre des générations. Nous utilisons aussi ce terme « famille » pour des personnes seules pour faire droit à cette profonde espérance, cette quête même, présente dans le cœur de tout être humain, de vivre des liens familiaux.

« Le Sappel c'est ma famille... »

Les familles du Quart-Monde aspirent particulièrement à trouver, voire retrouver, des liens chaleureux et indestructibles. C'est pourquoi elles qualifient le Sappel de « ma famille » : elles s'y sentent accueillies inconditionnellement, en famille, en frères et sœurs. C'est la conscience de l'appartenance à une même humanité sauvée par le Christ qui lie solidement.

« Dans une famille on est réunis par les liens du sang. Ici nous sommes réunis par les liens de sang du Christ ». C'est la fraternité baptismale, « c'est un coin du Bon Dieu ».


Plus d'infos et contacts

Site internet : www.sappel.info

299 chemin de Grange Neuve
38200 CHUZELLES
04 74 57 94 27
contact@sappel.info

 

image

Le Père Jean-Philippe Chauveau, frère de la communauté catholique Saint-Jean, a fondé avec une équipe de laïcs l’association Magdalena en 1998 à Boulogne-Billancourt (92), dans le but d’aller à la rencontre et d’accueillir ceux et celles qui vivent dans la rue (sans-abris) ou de la rue (personnes en situation de prostitution). L’objectif est d’aider ces personnes à se reconstruire en reprenant confiance en elles. En 2014, sous l’impulsion du Père Jean-Philippe, deux autres associations ont vu le jour : Magdalena38 à Grenoble, et Magdalena45 à Orléans, puis Magdalena69 à Lyon en 2020.
 

La finalité de Magdalena est de créer des lieux d’accueil, d’écoute, de service, au cœur de nos paroisses, pour aider à redécouvrir que toute personne est digne d’être aimée. La première exigence est la charité fraternelle : « c’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on vous reconnaîtra comme étant mes disciples » (Jean 13, 25). 

La pédagogie de Magdalena consiste à mettre notre intelligence au service de l’amour et permettre ainsi à l’autre de développer son autonomie personnelle. Elle doit favoriser de vraies rencontres qui se font en premier lieu, non grâce au service, mais par le regard que nous portons sur l’autre. 

Ces rencontres sont réciproques : nous nous laissons accueillir pour permettre ce partage du cœur souvent attendu, désiré autant par nos frères et sœurs les plus pauvres que par ceux qui s'engagent comme bénévoles. 

 

Cette pédagogie se retrouve à travers différentes activités et différents lieux d’accueils, notamment : 

LES TOURNÉES DU CŒUR 
Le soir de 22h à 1h, plusieurs fois par semaine, une équipe de bénévoles se déplace en camping-car pour rencontrer et partager avec ceux et celles qui vivent une situation de prostitution. 

LES DÎNERS DU COEUR 
Une équipe de bénévoles prépare et partage un dîner chaud avec les personnes qui se trouvent isolées ou démunies. 

LES NUITS DU COEUR 
Par petits groupes de deux ou trois, les bénévoles vont dans les rues à la rencontre des plus démunis 

Voir le site de la fédération Magdalena

image

La mission du Secours Catholique-Caritas France s’inscrit dans la charte de la solidarité et de la diaconie de l’Eglise en France.
Fondée sur l’Evangile, la mission du Secours Catholique – Caritas France est une mission d’amour et d’éveil à la solidarité, en France et dans le monde.

Le Secours Catholique – Caritas France et ses acteurs :

  • Appellent toute personne à s’engager pour vivre la rencontre, l’entraide et la joie de la fraternité.
  • Renforcent les capacités de tous à agir pour que chacun accède à des conditions de vie dignes.
  • Luttent contre les causes de pauvreté, d’inégalité et d’exclusion et proposent des alternatives, au service du bien commun. 

Le Secours-Catholique accueil et accompagnement de toute personne en difficulté, morale ou matérielle, sans distinction d’origine, de nationalité, de religion.

Le Secours Catholique s’attaque à toutes les causes de pauvreté, d’inégalités et d’exclusion. L'association interpelle l’opinion et les pouvoirs publics et propose des solutions dans la durée. Elle place au cœur de son action la participation des personnes accompagnées et le renforcement de la capacité de tous à agir ensemble.

Les 3 valeurs principales :

Confiance
Attitude qui croit et espère en chaque personne et valorise ses capacités

Engagement
Volonté de se mettre au service, de recevoir et de donner, d'agir pour la justice

Fraternité
Qualité de relation qui manifeste le respect, l'affection, l'entraide et la joie d'être ensemble.

 

Les 4 principes qui guident les actions : 

  • Agir avec les personnes qui vivent la pauvreté
  • Porter attention à la dimension spirituelle de chacun
  • Prendre le temps de la relation et inscrire nos actions dans la durée
  • Agir en partenariat et en réseaux, localement et globalement

Quelques Chiffres

En Isère

Ce sont 950 bénévoles, répartis en 34 équipes locales, qui proposent 18000 situations d’accompagnement.

En France…

  • 67 900 bénévoles, 1,46 million de personnes, soit 316 500 familles, soutenues et accompagnées.
  • 7 000 enfants et adolescents soutenus dans leur scolarité
  • 3 400 personnes accompagnées vers l’emploi
  • 400 dossiers de micro-crédit obtenus
  • 1 600 enfants qui partent en Accueil Familial de Vacances (AVF)
  • 2 400 lieux d’accueil dédiés aux personnes en situation de pauvreté ou de précarité

A l’international...

  • 737 opérations menées dans 72 pays
  • 3,6 millions de bénéficiaires
  • 42 interventions d’urgence


Contacts : 

Site internet de l'Isère : http://isere.secours-catholique.org/
Page Facebook Isère :: www.facebook.com/SecoursCatholiqueIsere/

Secours-Catholique délégation de l’Isère
10 rue du Sergent Bobillot
04 76 87 23 13 - isere@secours-catholique.org

Voir le site

« Aimer, partager et servir » est la devise de la Société de Saint Vincent-de-Paul.

Dans l’Isère, une cinquantaine de bénévoles accompagnent dans la durée des personnes seules et/ou âgées, à domicile ou en institution, des familles en difficulté et des migrants. Selon les besoins exprimés, nous apportons une aide matérielle aussi bien que spirituelle. C’est un cheminement où chacun donne et reçoit de l’autre, où l’écoute, source de joie, tient donc une grande place. Une réelle fraternité unit nos bénévoles et nous permet de devenir peu à peu les amis des personnes accompagnées.

Pour en savoir plus, consultez le site

Voir le site