Rencontrer un prêtre exorciste

L’exorciste du diocèse est un prêtre, nommé par l’évêque du diocèse de Grenoble-Vienne.
Sa mission est partagée par une équipe composée de laïcs, hommes et femmes. En équipe ils échangent régulièrement entre eux et abordent leurs questions avec un psychologue et un psychiatre qui peuvent apporter des éléments précieux au discernement.
 
Après un premier entretien téléphonique, il pourra vous être proposé de rencontrer le prêtre exorciste avec un membre de l’équipe. Ceux-ci prendront le temps de vous écouter et de discerner avec vous la nature du trouble que vous éprouvez. Si cela est indiqué, ils vous aideront, rencontre après rencontre, à poser des pas pour accueillir la délivrance de Jésus et bénéficier ainsi pleinement de la prière de l’Église. La libération est une marche qui implique toute la personne et prend du temps ; accompagnée par la prière de l’Église, cette marche fait entrer dans la grande et joyeuse liberté des enfants de Dieu. Pour certains cette étape est nécessaire dans leur relation à Dieu.
 
Pour prendre rendez-vous, vous pouvez téléphoner au 04 38 38 00 42 ou écrire un mail.

Qu’est-ce qui vous a poussé à aller voir un prêtre exorciste ?

Cela faisait plusieurs années que des catholiques croisés sur mon chemin me pressaient d'aller voir un exorciste. Puis, un jour je me suis confiée à un prêtre en commençant par lui parler des phénomènes paranormaux dont j'étais victime. 

Avez-vous été libérée dès la première fois ?

Non, en plus des rencontres avec le prêtre, il a fallu huit prières me concernant, entre exorcismes et prières de libération. Mais, à chaque exorcisme ou prière de libération, il y avait une amélioration et je devenais de plus en plus forte pour renoncer aux ténèbres et combattre avec Jésus, pour faire face aux phénomènes paranormaux le soir seule dans mon lit.

Qu’est-ce qui empêchait cette libération selon vous ?

Ma consommation de cannabis et la peur sournoise d'être libérée, de vivre sans le démon après tant d'années avec sa présence.

Qu’est-ce qui vous a aidé à vous laisser libérer par le Christ ?

Le fait que le prêtre exorciste ait toujours le même discours sur Jésus, le fait qu'il trouve toujours une réponse pour faire taire le démon ou faire taire ce que le démon me raconte. La confiance et l'amour que le prêtre exorciste avait pour Jésus, son assurance aussi. Et pendant les exorcismes, je voyais la puissance de Dieu à travers le prêtre, je voyais avec quel autorité Dieu faisait trembler le démon.

A quoi avez-vous senti que vous étiez libérée ?

Suite à un événement très concret : un soir, dans la rue, dans le noir, je n'ai plus vu ni ressenti de fantôme, pour la première fois je n'avais plus peur ! C'est là que j'ai su. Il a tout de même fallu une dernière prière de libération pour couper un dernier petit lien qui restait avec le démon.

Avertissement

Des personnes non mandatées par l’Église catholique romaine se présentent soit comme évêques, monseigneurs ou prêtres exorcistes ; elles ne sont pas inscrites aux Ordos diocésains (annuaires ecclésiastiques qui peuvent être consultés auprès des paroisses ou des évêchés). Elles vous demanderont de l’argent et sont incapables de vous offrir la liberté du Christ. Renseignez-vous !