Dialogue interreligieux

Voir le calendrier
Plusieurs croyances mais une seule terre

Téléchargez la septième édition du calendrier interreligieux ! Il est réalisé par le Conseil interreligieux de la région grenobloise et les jeunes de l'association Coexister Grenoble avec le soutien de la ville de Grenoble. Cette année, la thématique choisie est celle de l'écologie "Plusieurs croyances mais une seule terre". 
La version papier est disponible gratuitement à l'accueil de la maison diocésaine de Grenoble, dans les paroisses du diocèse et à la Mairie de Grenoble.  

Voir le calendrier
Pourquoi développer le dialogue interreligieux ?

Pourquoi développer le dialogue interreligieux ?

Depuis les origines de son histoire, le christianisme s'est trouvé confronté à d'autres religions. 

L'enjeu de ces dialogues est aujourd'hui d'autant plus important qu'il se joue à travers des niveaux complémentaires: le dialogue de vie, le dialogue d'action, le dialogue spirituel et le dialogue théologique. 

Mené activement à Grenoble et dans l'ensemble du diocèse depuis les années 70, il se traduit notamment par l'engagement des catholiques au sein du Conseil Interreligieux de la Région Grenobloise".

Vous souhaitez en savoir plus ?
Merci de contacter Benédicte Duchaffaut, responsable diocésain du dialogue interreligieux en Isère : benedicte.duchaffaut@diocese-grenoble-vienne.fr

Le conseil interreligieux de la région grenobloise

Le conseil interreligieux de la région grenobloise est un groupe de réflexion et de conseil qui regroupe différentes composantes religieuse : juive, chrétienne et musulmane. Il se réunit périodiquement pour contribuer à la cohésion de la société au plan local dans un esprit de concertation et de collaboration afin que l’élément religieux soit un facteur de paix et de progrès. A son actif, on compte de nombreux événements, entre autres des portes ouvertes dans les diverses lieux religieux, des marches de la fraternité, et la production depuis cinq ans d’un calendrier interreligieux, imprimé avec l’aide de la ville de Grenoble.

Les membres qui le composent :

  • Rabbin Nissim SULTAN pour la Synagogue Bar Yohaï
  • Mr Joseph MAFTOUL pour la tendance juive libérale.
  • Imam Yassine FAHRI pour le Conseil des Imams de l'Isère
  • Imam Mustapha MERCHICH pour le Conseil des Imams de l'Isère
  • Mr Bouabdallah ZITOUNI
  • Mr Philippe SAUTTER pour l'Église Protestante Unie de Grenoble
  • Pasteur Jean-Luc LEIBE pour le Conseil national des Églises Évangéliques
  • Père Loïc LAGADEC, Vicaire général du Diocèse Grenoble-Vienne
  • Mme Sophie FITTE, directrice du service Eglise en dialogue du diocèse de Grenoble-Vienne (contact : 07 83 69 74 97)
  • Mr Patrick PELTIÉ, pour les relations avec le judaïsme pour le Diocèse Grenoble-Vienne
  • Mme Bénédicte du CHAFFAUT, pour l'interreligieux pour le Diocèse Grenoble-Vienne et coordinatrice du Conseil Interreligieux
  • Mr Nicolas CARRIÈRE, pour les relations avec les musulmans pour le Diocèse de Grenoble-Vienne
  • Mr Alban ALLOIX, Coexister-Grenoble
  • Mme Emeraude IKHLEF, Coexister-Grenoble
  • Mme Hajjar MANI, Coexister-Grenoble
  • Mr Jean-Baptiste CORNET, Coexister-Grenoble

Pour toute question concernant le conseil interreligieux, merci de contacter : benedicte.duchaffaut@diocese-grenoble-vienne.fr 

Intervention Conseil interreligieux lors de la plantation de l'arbre de la fraternité

Le 20 mars 2019

Aujourd’hui, alors que les paroles de violence et de haine connaissent une recrudescence forte, attisées par les réseaux sociaux, nous, responsables du Conseil interreligieux de la Région grenobloise, représentant les principales familles religieuse chrétiennes, juives et musulmanes, avec les jeunes de Coexister-Grenoble, souhaitons joindre nos voix à celles des élus de la République, en particulier du maire de Grenoble.

Nous condamnons solennellement toutes les paroles et tous les actes de racisme, d’antisémitisme, d’islamophobie ou autres discriminations qui relèvent de la violence et de la haine, dégradant la dignité humaine et le respect inébranlable qui lui est dû. Aucune menace, aucun violence envers des personnes en raison de leur religion, de leurs convictions ou de leur origine, aucune profanation de lieux ne doivent avoir place dans les lieux où nous vivons.

Toutes les actions du Conseil interreligieux convergent pour créer les conditions d’une vie commune, d’un vivre ensemble où chacun puisse trouver sa place à Grenoble aujourd’hui : portes ouvertes, marches de la fraternité, prises de paroles et engagements communs...

Trois images caractérisent cette volonté :

  • celle de la source, à laquelle nous pourrons être sensible comme montagnards,  et qui dit la réalité de notre commune humanité
  • celle de l’Arc en Ciel qui symbolise nos différentes convictions, la liberté de conscience à laquelle nous sommes attachés et la diversité qui est une richesse à partager.
  • celle de l’arbre qui plonge par ses racines diverses dans des terreaux variés  et qui déploie sa frondaison comme une grande maison commune où chacun a sa place dans une  fraternité consentie et le respect des valeurs qui nous sont communes. Référons nous au grand philosophe Lévinas pour garder à coeur le souci du visage de l’autre, de tout autre, comme pour nous indiquer  notre responsabilité commune.

Face à la haine et à l’exclusion, face à la tentation du repli et au déni, face aux peurs, face à la stigmatisation des uns et des autres, nous voulons rappeler notre détermination de croyants à nous réjouir de la foi de l’autre tout autant que notre détermination de citoyens à tracer, partager et poursuivre ensemble notre route commune de façon civique, spirituelle et humaniste !

Le Conseil interreligieux de la région grenobloise, le 20 mars 2019